STATEMENT

I’ve spent my life to date developing survival skills that often seem like a process of decoding the world around me. My art practice is an expression of this process of decoding. All my artistic projects start with research and begin by looking at a large data set, with the intention of creating a visual interaction that goes beyond an aesthetic representation, and allows for poetry. My projects have included topics like High-Frequency Trading (the automation of the financial system), on-line dating apps (personal data), GPS coordinates, and, more recently, environmental statistics. With each project I’ve learned new ways to reveal the embedded patterns within systems. This has been a process of developing a language, which develops with each new topic and informs the previous works.

NAOMI COOK (b. 1982) lives and works in-between Montréal and Paris, studied art and philosophy at Concordia university, Montréal and received a Master 2 / Diplôme des Beaux-Arts de l’ESADHaR, Le Havre, France. Her work consists of research into large data sets as a way of creating visual representations that reveal embed patterns and poetry. She was recently interviewed by Magdalena Zborowski for the first issue of Has Magazine “Big data and singularities.” Her first book — Asterisms, is due to be published by Anteism Books in 2021. She is represented by Christie Contemporary – Toronto. She has been a member of CLARK since 2014.


Le point pivot de ma pratique est l’usage des “Big data” ; mon travail commence toujours avec un très grand nombre de données, que ce soit du Trading à haut fréquence, des données GPS, ou des statistiques environnementales. Mon travail consiste à éclater ces données pour lire et dessiner une forme visuelle à l’information qu’elles contiennent. Ma recherche s’impose de strictement refléter l’information collectée, et d’y appliquer la rigueur qui permet de rompre certains mythes ou idées reçues. Cette dynamique de recherche des messages dans les données est indissociable de la mise à jour des modèles sous-jacents. J’applique des pratiques et outils scientifiques de visualisation des données (data-visualisation), qui me permettent d’utiliser les même outils que les scientifiques pour, ici, produire des dessins, textiles, gravures, vidéos et sons. Dans tous les medias retenus, mon travail est principalement manuel, chemin de retour du virtuel pour le réel.

NAOMI COOK (n. 1982, vit et travaille entre Montréal et Paris) a étudié l’art et la philosophie à l’Université Concordia, Montreal et a été diplômée d’un Master 2 /Diplôme des Beaux-Arts de l’ESADHaR, Le Havre, France. Son travail consiste à rechercher des donnés “ Big data “ pour en suite les éclater afin de lire et dessiner une forme visuelle à l’information qu’elles contiennent. En 2016, elle s’est rendue à Paris dans le cadre des Résidences croisées France-Québec au Centre les Récollets. Son premier livre – Asterisms, devrait être publié par Anteism Books en 2021. Représentée par Christie Contemporary – Toronto. Membre du Centre CLARK depuis 2014.